publicité

Hira Teriinatoofa : entraîneur de l'équipe de France pour les championnats du monde ISA

Décidément, que de bonnes nouvelles pour le surf et les surfeurs polynésiens !

© Instagram HT
© Instagram HT
  • Polynésie la 1ère (IB)
  • Publié le , mis à jour le
Vahine Fierro et Michel Bourez sélectionnés dans l'équipe de France, et maintenant, Hira Teriinatoofa retenu pour être le coach officiel de cette même équipe...
 

Les Polynésiens brillent par leur talent dans le monde du surf !


Le surfeur de Papara, deux fois champion du monde ISA, entraînera donc l'équipe de France de surf lors des championnats du monde ISA Van's World Surfing Games 2019, qui se dérouleront du 7 au 15 septembre, à Miyazaki, au Japon. L'équipe est constituée de 5 ultramarins sur 6 : 2 Tahitiens, Vahine et Michel, 3 Réunionais : Jérémy Florès, Cannelle Bulard et Johanne Defay et le landais Joan Duru.

Hira Teriinatoofa a été sélectionné par Patrick Florès, entraîneur national de la fédération française de surf, pour ses qualités de surfeur et d'entraîneur : en effet, il a coaché Vahine Fierro, Mihimana Braye, O'neill Massin et Kauli Vaast, qui affichent tous d'excellents résultats à l'international. 

Hira est évidemment très heureux de cette nouvelle, même si il reconnaît que c'est "beaucoup de pression". Il se rendra donc au Japon en septembre pour coacher l'équipe de France sur "la stratégie", nous a-t-il confié. Et ce sera la première étape, car on peut imaginer qu'Hira sera sans doute amené à aller plus loin avec les surfeurs de l'équipe de France... en route vers les Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo... et de Paris en 2024 ?


La Polynésie candidate pour l'épreuve de surf des JO 2024


À ce sujet, une conférence de presse s'est d'ailleurs tenue ce matin à la Présidence. Pour rappel, la Polynésie française a déjà passé la première étape de pré-candidature et a jusqu’au 30 septembre pour déposer un dossier final. Quatre autres sites ont été retenues : La Torche (en Bretagne – Finistère), Lacanau (en Gironde – Ville de Bordeaux), Hossegor, Capbreton, Seignosse (dans les Landes) et Biarritz (dans les Pyrénées atlantiques). Pour la Polynésie française, ce sont les site de Teahupo'o et de Papara qui ont été proposés. Un comité de pilotage a été créé : il est composé de la Fédération Tahitienne de Surf, de la commune de Taiarapu Ouest, de la commune de Papara et du Haut-commissariat. La visite d’une délégation de Paris 2024 est prévue prochainement pour évaluer la qualité de la candidature de Tahiti.

Sur le même thème

Tahiti Informations

Alerte infos polynesie tahiti

LES HORAIRES :


CINEMAS DE TAHITI :

 
INFOS PRATIQUES :

 

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play