publicité

Les horticulteurs de Raiatea victimes du bunchy top

A l’occasion de la fête de la Toussaint les tombes sont traditionnellement fleuries en hommage aux proches disparus. Tout comme à Tahiti, les horticulteurs de Raiatea voient leur production victime du banana bunchy top.

Les horticulteurs de Raiatea victimes du bunchy top © Polynesie1ere
© Polynesie1ere Les horticulteurs de Raiatea victimes du bunchy top
  • Par Webmaster
  • Publié le , mis à jour le
Le banana bunchy top n’épargne pas les îles et les plantations de fleurs de Raiatea en font les frais. Le virus attaque de nombreuses espèces dont la banane, le gingembre, le taro, les oiseaux de paradis et les opuhi.

La maladie a fait son apparition en Polynésie en décembre 2016 et est probablement imputable à l’importation frauduleuse d’une plante infectée. Lorsqu’elles en sont victimes, les plantes ne se développent pas normalement. leur tige est plus courte qu’à l’accoutumée et leurs fleurs bien plus petites. Comme pour leurs homologues de Tahiti, les horticulteurs de Raiatea ont vu leurs plantations dépérir.

Les horticulteurs de Raiatea victimes du bunchy top
Les horticulteurs de Raiatea victimes du bunchy top

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play