publicité

Monnaie : attention aux faux billets

Un faux billet de 5 000 francs pacifique a été intercepté le soir du vendredi 19 août au Royal Kikiriri.

© IEOM-PF
© IEOM-PF
  • Polynésie 1ère, F.H
  • Publié le , mis à jour le
Une des barmaids l’a encaissé avant de se rendre compte qu’il s’agissait d'un faux billet. Ce qui lui a mis la puce à l’oreille, c’est la texture du billet, anormale, il s’agissait en fait d’une simple photocopie. Le Royal Kikiriri a directement informé les clients et les a appelé à rester vigilants pour éviter que cela se reproduise. 
Monnaie : attention aux faux billets
Monnaie : attention aux faux billets

La création de faux billets, n’est pas monnaie courante en Polynésie, seulement une dizaine de coupures sur les quatre millions de billets polynésiens, seraient des faux. Pour les repérer, c’est assez simple comme l'explique Claude Piriou, directeur de l’IEOM (l’institut d’émission d’outre mer) à Samuel Monod :

Claude Piriou, directeur de l'IEOM

Claude Piriou, directeur de l'IEOM explique comment reconnaître un faux billets

Si le faux billet est retrouvé, comme ça a été le cas ici, et que la personne est reperée, elle s’expose à des poursuites judiciaires très sérieuses. Pour cette fois ci, le malfaiteur s'en est tiré.

La contrefaçon de billets ou de pièces est passible de sanctions pénales pouvant mener à la prison et à des centaines des millions de francs cp d’amende. En Polynésie, en Nouvelle-Calédonie et à Wallis-et-Futuna la contrefaçon d'argent est réprimée par l’article 711-1 du code pénal.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play