publicité

Incendie : quels dispositifs pour les grands édifices à Tahiti ?

Des pompiers jusqu'à la protection civile, en passant par le fédération polynésienne de sauvetage, tout le monde assure que "oui"... Sauf que certaines îles ne disposent d'aucune caserne de pompier. Reportage

© Polynésie la 1ère
© Polynésie la 1ère
  • Polynésie la 1ère, Natacha Szilagyi, Mirko Vanfau
  • Publié le
Et si demain, la Polynésie devait être confrontée à un incendie de grande ampleur comme celui de la cathédrale Notre-Dame de Paris ? Aurait-elle les moyens d'y faire face? Des pompiers jusqu'à la protection civile, en passant par le fédération polynésienne de sauvetage, tout le monde assure que "oui"... "On a quand même deux porteurs d'eau, une grande échelle de 30 mètres...", explique Sergio Bordes, chef de corps et directeur du service de secours de la commune de Papeete.

Certaines îles néanmoins ne disposent d'aucune caserne de pompier. "Dans le cadre des actions de la protection civile (...) nous sommes par exemple en contact avec Mangareva pour essayer développer un corps de sapeur-pompier", assure le colonel Pierre Masson, directeur protection civile. En cas d'incendie majeur, une trentaine de bénévoles de la fédération polynésienne de protection civile pourraient être disponibles en moins de 2h. Des secouristes en réserve prêt à intervenir. "On a du personnel qui peut être mobilisé pour cela (...) Ils peuvent aider à faire les tâches qui ne sont pas dédiées aux pompiers", explique Samuel Roscol, président de la fédération polynésienne de protection civile.
 
Reportage


 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play