publicité

Jean-Marc Régnault : "l'installation du CEP en Polynésie était préméditée"

L'historien Jean-Marc Régnault a trouvé des archives qui prouvent, selon lui, que l'Etat français comptait réaliser des essais thermonucléaires en Polynésie française dès 1957. Il édite aujourd'hui une version réactualisée de son livre "La France a l'opposé d'elle même".

© Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère
  • A.L. avec H.TVB
  • Publié le
Il y a 50 ans, le 2 juillet 1966, l'armée française procédait à son premier tir aérien à Moruroa. Ce n'étaient pas les premiers essais nucléaires français. L'armée avait commencé ses expérimentations dès 1960 dans le Sahara algérien. Mais la guerre d'Algérie et l'indépendance de cette colonie française est venue accélerer les plans des militaires. La bombe devait être testée ailleurs, dans le Pacifique.

Le Sahara, une solution provisoire

En fait, selon des archives retrouvées par Jean-Marc Régnault, l'armée envisageait dès 1957 de réaliser des expériences thermonucléaires dans l'océan Pacifique. Seule la Polynésie française pouvait abriter des tirs nucléaires de cette importance. Le Sahara n'aura été qu'une solution provisoire, le temps d'installer le centre d'expérimentation du Pacifique, opérationel à partir de 1966. Jean-Marc Régnault explique notamment que la construction de l'aéroport de Faa'a a été lancée en prévision des essais.

Retrouvez ici l'interview de Jean-Marc Régnault, au micro de Heipua Teuira Van Bastolaer.

Jean-Marc Régnault "le CEP était prémédité"

L'historien Jean-Marc Régnault revient au micro de Heipua Teuira Van Bastolaer sur les raisons de l'installation du Centre d'expérimentation du Pacifique.

 

 

Une séance de dédicace le 9 juillet

Jean-Marc Régnault dédicacera son livre "La France à l'opposé d'elle même" le samedi 9 juillet à la librairie Klima de Papeete de 8h30 à 12h. Le livre est en vente au prix de 2200 francs CP.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play