publicité

Jeunes délinquants cherchent familles d'accueil

Afin de prévenir la récidive des jeunes mineurs délinquants, de leur donner une seconde chance et de leur éviter la prison; le service de la protection judiciaire de la jeunesse cherche des familles à Tahiti et à Moorea .

L'équipe du service de la protection judiciaire de la jeunesse © Haut Commissariat
© Haut Commissariat L'équipe du service de la protection judiciaire de la jeunesse
  • Par Christophe Marquand
  • Publié le
Le service de la protection judiciaire de la jeunesse en Polynésie est en quète de familles pouvant accueillir à Tahiti et à Moorea des jeunes délinquants mineurs en vue de faciliter leur réinsertion et de leur éviter de récidiver et de se retrouver incarcérer. 

Tilda Maruhi, assistante sociale de la protection sociale de la jeunesse explique : "Nous disposons de deux pôles : 

un pôle investigation, chargé des mesures de recueil de renseignements et des mesures d'investigations.

Ce pôle intervient principalement avant le jugement définitif du mineur et sa présentation devant le Tribunal.
Sa mission est de rapporter un maximum d'informations sur la vie du mineur et de ses difficultés rencontrées à tous les niveaux : familial, scolaire, professionnel, psychologique, etc…Ce qui permet aux magistrats d'avoir une photographie complète de la vie du mineur concerné par nos enquêtes.

un pôle milieu ouvert, chargé du suivi éducatif des mineurs.

Ce pôle intervient lors de prononcés de mesure éducative et de peines devant le tribunal.

Il met en place un suivi individuel et personnalisé pour chaque mineur. L'accompagnement se fait en fonction des particularités repérés dans la situaiton d'un mineur. Il est possible de l'accompagner dans une re-scolarisation par exemple, ou vers un projet professionnel, vers une formation, ou vers l'armée.


La mission principale étant d'éviter la récidive chez ses mineurs et de fait, d'éviter leur incarcération.

Nous mettons tout en œuvre pour que "ses enfants", adolescents, bénéficient d'un encadrement adapté à leur situaiton qui leur permettrait d'évoluer autrement que dans la délinquance".


C'est dans le cadre de ces activités que le SPJJ cherche à recruter des familles dignes de confiance permettant d'éloigner momentanément les jeunes en rupture de ban de leur cadre de vie habituel en vue de leur donner une seconde chance.

1 526 502 221
Les coordonnées du services de protection de la jeunesse :

Immeuble E. Levy  - Rue Edouard Ahnne

✉ : BP 547 – 98713 Papeete

☎ : (689) 40 50 05 20 / fax : (689) 40 48 07 00

mail : ddpjj-papeete@justice.fr

Sur le même thème

Tahiti Informations

LES HORAIRES :


CINEMAS DE TAHITI :

 
INFOS PRATIQUES :

 

Les infos video en tahitien 

Utlisez le menu en haut ( à gauche)

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play