publicité

La jeunesse sensibilisée à la pratique du Ta'iri paumotu

Mercredi 14 mars, il régnait une belle ambiance au conservatoire de Tipaerui qui valorise la pratique du Ta'iri paumotu. Dans le grand auditorium, plus d’une cinquantaine d’élèves du conservatoire étaient attentifs aux conseils d'un grand spécialiste de cette frappe.

© Polynésie la 1ère
© Polynésie la 1ère
  • Polynésie la 1ère, Thomas Teriiteporouarai et Patrick Tsing Tsing
  • Publié le , mis à jour le
Sommes-nous en train de perdre la technique de frappe de la guitare façon pa'umotu appelée le Ta'iri pa'umotu ? C'est la question que l'on se pose du côté du conservatoire de Tipaerui où un professeur de guitare organisait, mercredi, une rencontre entre ses élèves et l'un des grands spécialistes en la matière, le fameux Fareata Mara-Mapu.

"Vers 5h du matin, nous étions branchés sur radio Mexique ou radio Hawaï, on s'est inspiré de ce qui était diffusé en termes de style de musique. C'est comme ça que la Ta'iri pa'umotu est né", confie Fareata Mara-Mapu, musicien et spécialiste en Ta'iri pa'umotu. Ironie de l'histoire, ce patrimoine est en train de succomber aux chants des sirènes de la musique étrangère. "Les jeunes sont malheureusement trop influencés par la musique extérieure, je n'ai rien contre, mais qu'ils gardent au moins ce qu'on a nous. Et le Ta'iri pa'umotu c'est vraiment unique et magnifique", souligne Tetia Fiedler Valenta, professeur de musique au conservatoire.
 
FR : La jeunesse sensibilisée à la pratique du Ta'iri paumotu
La jeunesse sensibilisée à la pratique du Ta'iri paumotu
TH : La jeunesse sensibilisée à la pratique du Ta'iri paumotu
La jeunesse sensibilisée à la pratique du Ta'iri paumotu






 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play