publicité

L'association "Te Rima o te Here" accompagne les enfants polynésiens malades dans l'hexagone

L'annonce d'un cancer est une terrible épreuve, surtout lorsqu'il s'agit d'un enfant. Dans l'hexagone, une association accompagne ces petits malades et leurs familles avec des moyens limités mais un grand dévouement.

© La 1ère.fr
© La 1ère.fr
  • La 1ère.fr
  • Publié le , mis à jour le
Une centaine de Polynésiens, dont une dizaine d'enfants, sont actuellement hospitalisés dans l'Hhxagone pour des pathologies lourdes. Des cancers, pour la plupart, qui dans un premier temps ne peuvent être soignés à Tahiti.

Dès lors que le diagnostic est établi, ces familles bénéficient d'une évacuation sanitaire. Une décision qui intervient en général dans les 48 heures et s'ajoute au traumatisme de l'annonce de la maladie. La CPS (Caisse prévoyance sociale) a beau prendre en charge le voyage et l'éloignement, il reste pour ces familles les difficultés de l'éloignement et du dépaysement.
© La 1ère.fr
© La 1ère.fr
Une association qui agit au quotidien pour soulager les familles

Cette situation a profondément touché une jeune Polynésienne de 26 ans qui vit dans l'hexagone. En avril dernier, Hereata Toti a créé l'association "Te Rima o te Here" pour accompagner les jeunes malades et leurs familles.

Accueil, soutien psychologique, démarches administratives, aides matérielles ponctuelles... L'association s'efforce, avec peu de moyens et une poignée de bénévoles, d'agir sur tous les fronts pour apporter un peu de réconfort aux malades et à leur famille.

Sur le même thème

  • social

    Les douanes bientôt en grève ?

    Un mouvement de grève se profile dans le service des douanes de Polynésie. La première revendication porte sur la fermeture du tableau annuel de mutation en catégorie A et B en 2019 des agents nationaux vers la Polynésie.

  • social

    La Dépêche de Tahiti dans l’expectative

    Dans le cadre de la procédure de redressement judiciaire ouverte en juin 2018, le quotidien la Dépêche de Tahiti a présenté ce lundi 28 janvier 2019 son plan de sauvegarde de son activité et d’apurement de ses dettes.
     

  • social

    Le centre de jour pour les SDF sera rénové

    Le centre de jour qui accueille les sans domicile fixe à Papeete, derrière les pompiers, sera rénové. Après 25 ans d’existence, il n’est plus aux normes. Cette rénovation permettra aux personnel de travailler dans de meilleures conditions.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play