publicité

Le cobaturage prend le large : 100 000 adeptes déjà en métropole

C'est un peu comme le covoiturage, sauf que le cobaturage permet cette fois-ci de naviguer à moindre coût. Un site internet gratuit met ainsi en relation plaisanciers et personnes à la recherche d’un bateau pour une traversée, une sortie, une croisière ou une activité maritime ou fluviale.

© Cobaturage
© Cobaturage
  • E.Tang/Cobaturage.fr
  • Publié le , mis à jour le
Le cobaturage, c'est un peu le covoiturage maritime. Le principe est simple : en quelques clics propriétaires de bateau et voyageurs s’inscrivent gratuitement. Le capitaine renseigne le lieu et le jour de la sortie ainsi que le nombre de places disponibles et le tarif souhaité. Les passagers sélectionnent une proposition qui les intéresse et peuvent aussi formuler une demande de voyage.
Une pratique éco-citoyenne basée sur le partage. Un repas, la connaissance d’un territoire, les frais de bord… tout est mis en commun le temps d’une journée ou plus.

Déjà plus de 100 000 personnes


Beaucoup de gens qui ont de la famille et des amis dispersés dans toutes les îles et atolls de Polynésie n’ont pas forcement les moyens financiers de prendre l’avion pour leur rendre visite. L’objectif de cobaturage et de permettre à ces personnes de voyager à moindre coût.

Créé par Aurélian Petit et Guillaume Deloffre en septembre 2014, le site fonctionne comme une plateforme communautaire de particuliers.
Un concept qui a déjà séduit plus de 100 000 personnes en France et qui vogue depuis peu à l’international. Le QG de Cobaturage Polynésie est ouvert depuis peu et se situe à Huahine.
Le covoiturage prend le large : 100 000 adeptes déjà en métropole
Le covoiturage prend le large : 100 000 adeptes déjà en métropole




Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play