publicité

Loi sur les médecins traitants : la pilule ne passe pas

La nouvelle loi concernant les médecins traitants fait l'objet de polémiques dans le milieu de la santé. 

© DR
© DR
  • Polynésie la 1ère, AM, DC
  • Publié le , mis à jour le
À partir du 1er janvier 2020, vous devrez choisir un médecin traitant. Un seul et même praticien que vous consulterez en cas de maladie. À défaut, vous serez moins bien remboursés. La loi votée à l’Assemblée de la Polynésie française en 2018 avait été contestée, en vain, par les médecins qui n’en démordent pas. Selon eux, cette mesure est une fausse bonne idée.

Axelle Mésinelle :

Les précisions de Axelle Mésinèle

Pour choisir son médecin traitant, il faudra remplir un formulaire destiné à la CPS. Des changements de praticiens sont possibles mais, dans ce cas, il faut refaire la procédure.
 
Loi sur les médecins traitants, la pilule ne passe pas
Loi sur les médecins traitants, la pilule ne passe pas

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play