publicité

La MAE va fermer

Fin des assurances scolaires en septembre 2019 et fin des assurances des associations en janvier 2019. C'est une décision de la maison-mère de Paris, qui se retire de la Polynésie. La Mutuelle des assurances de l'éducation est installée sur le territoire depuis 1979.

© DR
© DR
  • Polynésie la 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Principale assurance scolaire, présente depuis 1979 en Polynésie française, la MAE (Mutuelle des assurances de l'éducation) va fermer. 

L'une des raisons principales de sa fermeture est la décision du siège de Paris de se retirer. Autre raison, la perte du marché de la CPS, l'an dernier. Chaque année, la Caisse de prévoyance sociale lance un appel d'offres pour la prise en charge de l'assurance scolaire pour les élèves des familles issues des régimes RSPF, RNS et salariés. Jusqu'à l'année dernière, la MAE détenait le marché. Mais pour cette nouvelle année scolaire 2018-2019, c'est la compagnie d'assurance Gan qui a été choisie. Sur les quelque 67 000 élèves de Polynésie, plus de 45 000 étaient assurés auprès de la MAE. La perte du marché de la CPS les prive ainsi de 35 000 assurés.

Les contrats d'assurance s'arrêtent dès ce mois de janvier 2019 pour les associations, et en septembre 2019 pour les élèves des établissements scolaires.

Les contrats en cours sont toujours valables, les élèves restent assurés. L'antenne MAE reste ouverte jusqu'en septembre prochain.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play