publicité

Marcel Tuihani portera plainte pour diffamation

Suite à une lettre ouverte des agents de l’Assemblée de Polynésie Française qui évoquait « un harcèlement institutionnel », le président de l’APF a répondu lundi 12 février 2018. L’absentéisme des collaborateurs est au cœur du problème.

© Titaua Doom ; Polynésie 1ère
© Titaua Doom ; Polynésie 1ère
  • M.D ; T.D ; Polynésie 1ère
  • Publié le , mis à jour le
25 jours d’arrêt en moyenne par agent (hors maternité) : ces chiffres sont ceux recensés par la 3ème institution du Pays en 2016. Le président de l’APF veut donc supprimer une prime versée aux agents pendant leurs arrêts, une initiative qui avait déjà été appliquée une première fois entre 2012 et 2015. Mais par la suite, la prime avait été rétablie. Marcel Tuihani a l’intention de la supprimer à nouveau.

« C’est une lettre mensongère et insultante »

La lettre ouverte des agents au président de l’institution a fait l’effet d’une bombe. Elle a été signée par la moitié des 119 agents et accuse la réorganisation opérée depuis le début du mandat de Tuihani d’être responsable d’un malaise. « C’est une opération de dénigrement contre ma personne alors que je me présente aux territoriales » a déclaré Marcel Tuihani lors d’une conférence de presse. Ce courrier polémique a été mis en copie au Haut-Commissaire, au Président du Pays , au Procureur de la République mais aussi aux organisations syndicales.

Marcel Tuihani portera plainte pour diffamation

Le président de l’Assemblée de la Polynésie Française a l’intention de porter l’affaire en justice. Il déposera une plainte pour diffamation car il est accusé dans le courrier de tenir les propos suivants à l’encontre des agents lésés : « Vous êtes nuls, incompétents, sales nantis. Au prix où vous êtes payés, vous ne savez rien faire ! (…) Vous êtes fainéants ! » Le courrier répond même à ces supposées attaques quotidiennes de Tuihani Jr avec la formule suivante: « Non, nous ne sommes pas des chiens ni des enfants gâtées. » L’ambiance est donc tendue du côté de la 3ème institution du Pays mais ce n’est pas ce qui empêchera le locataire de Tarahoi de porter plainte pour diffamation. Ce dernier regrette également la situation car selon lui, ce courrier jette le discrédit sur l’institution en général. Marcel Tuihani est au micro de Titaua Doom.

Marcel Tuihani Diffamation APF

Marcel Tuihani portera plainte pour diffamation
Marcel Tuihani portera plainte pour diffamation


Sur le même thème

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play