publicité

Ne pas oublier les enfants défavorisés

Les enfants victimes de violences parentales ou familiales, sont souvent oubliés en Polynésie. Un collectif se mobilise pour eux depuis de nombreuses années. Sa présidente, Natalia Germain, est l’invitée plateau du JT de samedi 11 novembre.

Ne pas oublier les enfants défavorisés © Polynesie1ere
© Polynesie1ere Ne pas oublier les enfants défavorisés
  • Suliane Favennec
  • Publié le , mis à jour le
Depuis des années, le collectif Ohana se bat pour offrir à ces enfants défavorisés un peu d'affection et de chaleur.

Samedi 11 novembre, plusieurs d'entre eux recevaient déjà leurs cadeaux de Noël mais, comme le rappelle,  Natalia Germain, présidente du collectif ohana, et invitée du JT de ce samedi, le collectif a besoin de vous une nouvelle fois.
Ne pas oublier les enfants défavorisés
Ne pas oublier les enfants défavorisés

 

Sur le même thème

  • solidarité

    Les marraines au grand cœur

    Deux fois par an un groupe de femmes actives met en vente les produits qu’elles confectionnent pour venir en aide aux jeunes filles en difficulté.

  • solidarité

    Le golf soutient le Téléthon

    A l'occasion du Téléthon 2017, les clubs de Central et de Moorea invitent les golfeurs de Polynésie à faire preuve de solidarité. Différentes épreuves leur sont proposées sur les parcours de Tahiti et de Moorea tout au long du week end avec pour objectif de collecter bénévolement des fonds. 

  • solidarité

    La direction de la cuisine centrale offre des repas aux SDF

    Suite à la grève à la cuisine centrale de Papeete, la livraison des plateaux repas a de nouveau été perturbée. Mais la direction a décidé d'offrir aux SDF les 200 repas qui n'ont pas pu être livrés à cause du conflit social.

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play