publicité

Délinquance : ne passez pas vers le côté obscur !

Pour éviter que les enfants basculent dans la délinquance, la Brigade de Prévention de la Délinquance Juvénile tourne dans les écoles primaires de Tahiti.

Les gendarmes vont dans les classes auprès des enfants. © Polynésie Première
© Polynésie Première Les gendarmes vont dans les classes auprès des enfants.
  • DC MT
  • Publié le , mis à jour le
Depuis la rentrée la brigade de prévention de la délinquance juvénile, la BPDJ, tourne dans les écoles primaires de Tahiti. Les gendarmes font de la prévention sur des publics de plus en plus jeunes, au vu de l'envolée de la délinquance chez cette population. Un programme de 2 ans a été mis en place sur différentes thématiques : les violences sexuelles, les produits stupéfiants, ou les dangers d’internet.

Illustration dans une classe de CE2 de Oremu.

Un reportage de Miri  Tumatariri :

Prévention dans les classes

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play