publicité

O Tahiti E : le souffle du Heiva à même la peau

Il est l'un des groupes les plus représentatifs du Heiva. O Tahiti E, dirigé par les mains de maître de Marguerite Lai, participe une nouvelle fois au Heiva. Cette année, elle propose avec son groupe une invitation à se saisir du souffle de vie. La part d'héritage qui ne doit pas mourir. Reportage

© Polynésie la 1ère
© Polynésie la 1ère
  • Polynésie la 1ère (MLSF), Stéphane Ratinaud et Heidi Yieng Kow
  • Publié le , mis à jour le
O Tahiti E, c'est une question de souffle... Et, Marguerite Lai avec sa longue trajectoire n'en manque point. Cinquante ans que cette artiste participe au Heiva avec un objectif : préserver la tradition. Cette année, elle propose avec son groupe une invitation à se saisir du souffle de vie. La part d'héritage qui ne doit pas mourir.

Un thème opportun pour la cheffe de troupe qui ne cache pas son mécontentement face à la nouvelle réglementation du Heiva 2019. "Nous étions là bien avant que le conservatoire se mette en place ! (...) Si c’est ça le Heiva, alors qu’on n’arrête tout ! Autant que je rentre dans mon île ! [ndlr : Rangiroa]".  Selon la cheffe du groupe O Tahiti E, qui participe au concours du Heiva de cette année en catégorie professionnelle Hura Tau, pas question d’appliquer à la lettre le nouveau règlement qui exigerait d’utiliser la nomenclature des pas du conservatoire.
 
Reportage




 

Sur le même thème

Tahiti Informations

Alerte infos polynesie tahiti

LES HORAIRES :


CINEMAS DE TAHITI :

 
INFOS PRATIQUES :

 

Tahiti Informations

Alerte infos polynesie tahiti

LES HORAIRES :


CINEMAS DE TAHITI :

 
INFOS PRATIQUES :

 

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play