publicité

Opération de démoustication à Raiatea

Suite au cas autochtone de dengue 2 dépisté à Raiatea, les élus de la commune d’Uturoa décident de procéder à une opération de démoustication à Tahina. C’est dans cette zone que le malade a été détecté.

© Polynesie1ere
© Polynesie1ere
  • Polynésie la 1ère
  • Publié le , mis à jour le
La dengue de type 2 a été signalée à Raiatea le 8 juin 2018. Depuis, la Polynésie est placée en niveau d’alerte 2.

Informer d’abord la population

Le cas de dengue a été détecté plus précisément dans le quartier résidentiel de Tahina, sur les hauteurs. Dès lundi 11 juin, les représentants du service de l’hygiène, du service civique et les élus de la commune iront à la rencontre de la population pour les informer sur le processus de démoustication. L’épandage sera effectué mardi. 

« Ce n’est pas une personne qui a voyagé »

L’opération de démoustication pour ce type de maladie n’a jamais été effectuée sur l’île. Ce sera donc une première. Après enquête de la municipalité, il s’avère que le cas détecté n’a jamais quitté l’île, comme l’indique Sylviane Terooatea, maire d’Uturoa.

Sylviane Terooatea, maire d'Uturoa


Pour rappel, la maladie est transmise par les moustiques, aussi, pour limiter la survenue de nouveaux cas, la population doit s’impliquer :

- éliminez les gites larvaires
- protégez-vous des piqûres de moustiques (répulsifs, moustiquaire,
diffuseurs…)
- en cas de fièvre supérieure à 38°C, consultez un médecin.

© Ministère de la Santé
© Ministère de la Santé


Voici également une liste des répulsifs recommandé par le centre d'hygiène et salubrité publique. 

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play