publicité

Pakumotu, le retour !

Le gouvernement Pakumotu refait surface après avoir été interpellé à plusieurs reprises par la justice. Il a organisé hier une nouvelle session de recrutement de « fonctionnaires ».

 

© polynésie.la1ère
© polynésie.la1ère
  • DC LP CD
  • Publié le , mis à jour le
3000 policiers, rien que ca c’est l’objectif de recrutement annoncé par le nouveau gouvernement Pakumotu. Il y a comme un air de déjà vu. En Mai 2018, Athanase Teiri, le roi autoproclamé de la République Pakumotu, avait été condamné à 1 an de prison ferme en appel.

Il avait été interpellé en 2012 pour les motifs suivants : escroquerie, rébellion, organisation et participation à une manifestation illicite, usage de documents ou d’écrits présentant avec des documents administratifs une ressemblance de nature à provoquer une méprise dans l’esprit du public. Malgré tout, il continue à aller à l’encontre des décisions judiciaires. Un appel à candidatures a  même été lancé sur les réseaux sociaux ces derniers jours.

les explications de Laurence Pourteau et Christian Deso
Pakumotu, le retour !

Cette mascarade ne devrait pas durer. Le procureur de la république Hervé Leroy à été clair hier au journal télévisé de Polynésie. la1ère.  "Il a déjà été condamné pour des faits de même nature … il sait à quoi s’en tenir".
Les autorités judiciaires se sont déjà saisies du dossier.







 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play