publicité

Pas assez de médecins en Polynésie

Dans un communiqué le Syndicat des Praticiens Hospitaliers de Polynésie française (SPHPF) dénonce le sous-effectif chronique de médecins. Il s’en prend aux autorités accusées de ne rien faire pour changer cet état de fait.

© Francetvinfo
© Francetvinfo
  • DC
  • Publié le , mis à jour le
Pour le SPHPF le nombre de médecins par habitant en Polynésie française  est parmi les plus faibles de la France et de l’outre mer, que ce soit pour les médecins privés ou les hospitaliers. Il est de 177 médecins pour 100 000 habitants, ce qui est moins important qu’en France (330 médecins pour 100 000 habitants), et  qu’en Nouvelle Calédonie (225 médecins pour 100 000 habitants).

Le syndicat dénonce l’immobilisme des autorité pour palier ce problème.

-Pour les médecins libéraux, les conventionnements sont bloqués alors que certaines spécialités sont en sous effectifs dramatiques
-Pour les médecins du public, les statuts n’évoluent pas, et des postes de médecins ne sont par pourvus dans les dispensaires,
-Pour les médecins hospitaliers, les statuts sont figés, l’ancienneté n’est pas toujours prise en compte, et les prolongations d’activité au-delà de 60 ans sont de plus en plus souvent contrariées voire refusées.

Le syndicat affirme se heurter au refus du gouvernement de discuter.

Retrouvez l’intégralité du communiqué ci dessous :

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play