publicité

Pas facile de faire des affaires à la vente aux enchères de l’État

Pendant trois jours, l'État procède à une vente aux enchères de ses biens. Elle a débuté ce lundi 16 avril 2018, à Sainte-Amélie, à Papeete, dans une ambiance... suffocante.

© Archives Polynésie 1ère
© Archives Polynésie 1ère
  • Polynésie la 1ère, Heipua Teuira-Van Bastolaer
  • Publié le , mis à jour le
Ce lundi 16 avril 2018, à Sainte-Amélie, des planches de surf, des vélos, du matériel de pêche, ou encore des matelas étaient mis aux enchères. Une opération organisée par le service France domaine, qui gère les biens de l’État en Polynésie française.

Les réactions étaient mitigées à l’issue de cette première vente.

Réactions


Nouvelle chance de faire des bonnes affaires, mardi 17 avril 2018, au camp militaire de Arue de 8h à 11h, et sur le parking du vice-rectorat à partir de 9h30 ; puis mercredi 18 avril 2018 à la caserne de gendarmerie de Faa'a. Les biens inutilisés de plusieurs services, en plus de certaines saisies, y seront proposés.

1 523 932 231

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play