publicité

Le patrouilleur Arago apporte son concours à une goélette à la dérive

Dans la nuit du 13 au 14 décembre, le patrouilleur Arago des Forces armées en Polynésie française, a prêté son concours à une goélette victime d’une avarie de propulsion au large de l’archipel des Tuamotu.
 

© Marine Nationale
© Marine Nationale
  • Polynésie la 1ère avec communiqué
  • Publié le , mis à jour le
Alors que le navire de transport était à la dérive depuis la matinée en raison d’un problème mécanique, l’Arago alors en patrouille à proximité, informé de la situation par le JRCC Tahiti (Joint rescue coordination centre), a trouvé une solution technique en faisant embarquer une équipe de ses mécaniciens à bord de la goélette. Après avoir évalué sur place la situation et donné son analyse, l’équipe technique de l’Arago a regagné son bord pour poursuivre sa mission.
 
En suivant les conseils des mécaniciens du patrouilleur de la marine, et après deux heures de réparation, l’équipage de la goélette a retrouvé sa propulsion pour reprendre sa mission de ravitaillement des îles.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play