publicité

Un père soupçonné d'avoir secoué ses jumelles de 2 mois et battu son fils d'1 an

Le prévenu poursuivi pour violences sur ses 3 enfants a 27 ans et a été présenté, jeudi 13 juin, devant le tribunal correctionnel pour être jugé en comparution immédiate. Mais il a demandé un délai pour préparer sa défense.

 

© Polynésie la 1ère
© Polynésie la 1ère
  • Par Axelle Mésinèle
  • Publié le , mis à jour le
Pour l'une des jumelles, le médecin a délivré une incapacité totale de travail de 30 jours. L'ITT est un terme juridique qui définit la période pendant laquelle une victime n'est pas capable d'effectuer les actes de la vie courante. Dans cette affaire, le bébé n'a que 2 mois et son frère qui lui aussi aurait été victime de son père n'a qu'un an. Ce sont les médecins des jumelles prématurées qui ont donné l'alerte. Elles présentaient des signes de maltraitance liés aux bébés secoués. Les enfants ont, depuis, été placés par la justice.

Entendu par les enquêteurs, le père de famille s'est dit " dépassé " par la situation, il aurait, par ailleurs, du mal à gérer sa violence. Ce foyer est connu des forces de l'ordre qui y interviennent régulièrement pour violences conjugales. Devant les magistrats, le suspect a eu du mal à s'exprimer et a demandé un délai pour préparer sa défense. En attendant son procès le 15 juillet prochain, il a été placé en détention provisoire.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play