publicité

Petite hôtellerie : l’effet French bee

La petite hôtellerie a le vent en poupe.
 

Petite hôtellerie : l’effet French bee © Polynesie La1ere
© Polynesie La1ere Petite hôtellerie : l’effet French bee
  • Par Webmaster
  • Publié le , mis à jour le
Le taux de remplissage des petites unités hôtelière progresse. De l'avis des professionnels du tourisme, cette tendance serait liée à l’arrivée de la compagnie aérienne à bas coût French Bee.

La fréquentation touristique est en hausse de 5 % sur les six premiers mois de l’année mais la fréquentation hôtelière classique chute de 4,6% sur la même période.

Les propriétaires de pensions de famille se réjouissent de cette embellie mais constatent qu’elle concerne avant tout les îles de la Société et certains des atolls les plus proches de Tahiti.
 
FR : Petite hôtellerie : l’effet French bee
Petite hôtellerie : l’effet French bee
TH : Petite hôtellerie : l’effet French bee
Petite hôtellerie : l’effet French bee

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play