publicité

Un plan de coopération entre la Polynésie et la Nouvelle-Zélande

Le lundi 23 au soir, le Président de la Polynésie française a signé à Wellington en Nouvelle Zélande un plan de coopération entre la Polynésie et la Nouvelle-Zélande. 

  • Polynésie la 1ère
  • Publié le
Un plan de coopération entre la Polynésie et la Nouvelle-Zélande a été signé pour 5 ans entre le Président Edouard Fritch, actuellement en visite en Nouvelle-Zélande, et le premier ministre par intérim, Sir Winston Peters. Ce plan a pour but de renforcer les liens commerciaux et économiques entre les deux pays notamment dans le domaine de la recherche, du Développement, de l’Education ou encore de la Santé.

Le changement climatique est aussi intégré à ce plan de coopération tout comme l’Environnement et le Développement Durable.

Retrouvez le communiqué de la Présidence dans l'encadré ci-dessous. 
Signature d’un Plan de coopération entre la Polynésie française et la Nouvelle-Zélande

Le Président de la Polynésie française Edouard Fritch a signé, lundi soir, dans la capitale néo-zélandaise, Wellington, un Plan de coopération entre la Polynésie française et la Nouvelle-Zélande.

Cette signature intervient après une série de rencontres le jour même avec trois ministres du gouvernement néo-zélandais, le ministre des Pêches, Stuart Nash, le ministre de l’Agriculture, Damien O’Connor, et le ministre du Développement régional, Shane Jones. Signe d’un engagement fort du gouvernement néo-zélandais dans cette démarche de développement et de partenariat régional, c’est le Premier ministre par intérim en personne, Sir Winston Peters, qui a signé le document.

Cette signature intervient également après une visite du ministre Tearii Alpha en décembre dernier en Nouvelle-Zélande qui a permis de préparer les grandes lignes de ce Plan de coopération. Le ministre de l’Economie verte était d’ailleurs présent, lundi soir, aux côtés du Président, pour la signature du Plan.

Dans une allocution préparée pour l’occasion, le Président Fritch a souligné la qualité des relations entretenues avec la Nouvelle-Zélande, tant au point de vue économique que culturel, tout en souhaitant que ceux-ci puissent continuer à évoluer, notamment dans le domaine de la formation, et de la recherche et développement, dans le secteur primaire.

Le Plan conjoint de coopération signé par le président de la Polynésie française et le Premier ministre par intérim néo-zélandais porte ainsi sur les liens commerciaux et économiques mais aussi sur la recherche et l’innovation, ou encore les points liés aux changements climatiques, à la santé, l’éducation et la formation technique, les technologies de l’information et de la communication, l’environnement et le développement durable, ainsi que la culture, la jeunesse et les sports.

Ce cadre doit désormais faire l’objet d’un suivi qui permettra de décliner différentes actions et opérations dans chacun des domaines définis. Le Président Edouard Fritch et le Premier ministre par intérim Sir Winston Peters se sont réjouis de cette signature. A la suite de cette signature, le président de la Polynésie française devait ainsi, au cours de la journée de mardi, rencontrer des acteurs économiques de la communauté maorie de Nouvelle-Zélande, à Wellington, puis visiter un site d’aquaculture au nord d’Auckland.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play