publicité

Ramer pour soutenir le don d'organes en Polynésie

Cette semaine est consacrée à la réflexion sur le don d’organes, la greffe et à la reconnaissance aux donneurs. A cette occasion, plusieurs manifestations ont lieu. Ce mardi 18 juin, les employés du CHPF de Taaone ont ramé pour marquer leur soutien à la cause du don d'organes en Polynésie.
 

© Polynésie la 1ère
© Polynésie la 1ère
  • Polynésie la 1ère (MLSF), Gilles Tautu
  • Publié le , mis à jour le
Cette semaine est consacrée à la réflexion sur le don d’organes, la greffe et à la reconnaissance aux donneurs. A cette occasion, ce mardi 18 juin, les employés du centre hospitalier de Taaone ont organisé un concours d'aviron mécanique, installé au coeur de l'hôpital. Plus de 200 personnes se sont inscrites à l’appel de l’association Don d’organes de Polynésie.

Ainsi, dès 8h ce matin, ils s'attellent à ramer avec comme objectif : réveiller les consciences des Polynésiens sur l’importance du don d’organes au fenua. En individuel ou par service, les volontaires ont fait don de leur temps pour cette cause. "C'est quelque chose d'important ", confie Davio Hina qui, comme sa collègue Tamai Titahio Kalix, a participé au challenge Be a Hero en partenariat avec le Club "Aviron Indoor Cap Marama Tahiti" .
 

Témoignages


Ce mardi matin, Karine Domelier était l'invitée café de notre émission Radio. Coordinatrice des prélèvements d’organes au centre hospitalier de Polynésie française et  membre active de l’association Don de vie est revenue sur le message n°1 à faire passer à l’occasion de cette semaine de sensibilisation.
 

Interview


Plusieurs manifestations


Jeudi 20 juin de 18h15 à 20h à l’Université de Polynésie française, le docteur Pascale Testevuide présentera "L’insuffisance rénale chronique : cette grande inconnue" dans le cadre des conférences "Savoirs pour tous". Vendredi de 8h30 à 12h30 au CHPF, une prière oecuménique sera organisée par le bureau interconfessionnel du CHPF, en reconnaissance aux donneurs.

Toujours vendredi, se déroulera une rencontre autour de la greffe rénale : "Et si on en parlait ?" Cette rencontre se fera en présence du ministre de la Santé, de patients transplantés, en attente de greffe ou en questionnement, mais aussi de donneurs vivants, de proches de donneurs afin de leur permettre d’échanger sur leurs expériences, de s’informer sur la dialyse ou encore la greffe rénale.

Des professionnels de santé du CHPF, de l’Apurad et de Dial’isis seront aussi présents pour apporter toutes les réponses aux questions des patients et du public. La population pourra venir s’informer sur le don d’organes et écouter les témoignages des malades greffés pour comprendre comment la greffe leur a redonné vie.   
 
Ramer pour soutenir le don d’organes
Ramer pour soutenir le don d’organes
Infos pratique

Pour en savoir plus : 

Téléphone :  40.48.63.63  
Site internet : Redonnervie.org
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play