publicité

Retraites : la réforme de la PSG fait craindre des départs massifs

La réforme de la PSG pour sauver la caisse des retraites, prévue pour 2019, fait craindre des départs massifs à la retraite. La durée de cotisation à 38 ans et le recul à 62 ans de l'âge légal de départ poussent certains à vouloir partir plus tôt.

© Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère
  • polynesie1ere.fr, Thierry Stampfler et Patrick Tsing Tsing
  • Publié le , mis à jour le
4000... C'est le nombre de départ à la retraite en 2018 annoncé par l'Intersyndicale CSTP-FO, O oe to oe rima et Otahi. Des salariés de 50 à 60 ans qui, face à l'allongement de la durée de cotisation à 38 ans et le recul à 62 ans de l'âge légal de départ, sont poussés à partir plutôt avec les avantages actuels.

Nos journalistes se sont rendus dans une petite entreprise pour voir comment toutes les personnes âgées de plus de 50 ans réagissaient à ces changements. "Ce qui est important c'est de voir ce qu'on va toucher à la retraite", explique Laiza Tereopa, agent commercial de 53 ans. "Je ne suis pas d'accord pour aller jusqu'à 62 ans", confie de son côté Alvan Yeong Atin, manutentionnaire de 51 ans. Quant aux entreprises, il ne sera pas facile de remplacer ces départs à la retraite, comme l'explique Georges Tramini, chef entreprise.

La malaise autour des départs à la retraite

 

Sur le même thème

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play