publicité

Sécurité routière : prévention sans résultat ?

Depuis le début de l'année, on compte déjà 24 victimes sur les routes. L'alcool, la vitesse et le paka sont les principales causes de ces accidents. Et pourtant, lors de l'examen de conduite, les futurs conducteurs sont pleinement conscients de l'importance de leur comportement au volant.

 

© Polynésie la 1ère
© Polynésie la 1ère
  • Polynésie la 1ère (MLSF), Mario Leroi, Mirko Vanfau
  • Publié le , mis à jour le
Le nombre de tués sur les routes du fenua a explosé depuis le début de l'année... Les principales causes sont les comportements des conducteurs : consommation d'alcool ou de paka, mais aussi vitesse... Pourtant, lors des examens de conduite, les futurs conducteurs sont pleinement conscients de l'importance de leur comportement au volant. "Au début, j'avais peur de la route, de faire un accident. 95% des accidents sont faits par le comportement des conducteurs, l'auto-école nous permet d'être plus respectueux sur la route", confie un jeune candidat au permis. 

Une bonne formation est donc indispensable pour les futurs conducteurs mais elle ne suffit pas. "Les deux-roues deviennent de plus en plus dangereux sur la route en Polynésie (...) Il faudrait peut-être une formation plus sévère (...) ou qu'ils y aient plus de sanctions", explique Rachid Lekadir, gérant d'auto école et président de l'association des autos écoles. En cas d'infraction du code de la route, les autorités proposent des stages de sensibilisation à la sécurité routière. Une bonne méthode pour éviter les récidives selon le formateur. "Il faut réfléchir, faire confiance à l'humain (...) Si ça ne marche pas, il faut alors faire appel à la répression", précise Nino Bonis, directeur de l'association polynésienne de prévention et de sécurité routière. 
 
Reportage

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play