publicité

Taaroa Dubois remporte la 14e Mata Are Race

Le rameur de Shell, Taaroa Dubois, a été impérial lors de la 14ème édition de la Mata Are Race. Le champion est originaire de Punaauia, le parcours n'avait pas de secret pour lui... Son expérience a fait la différence pour remporter le titre cette année.

 

© Polynésie la 1ère
© Polynésie la 1ère
  • Polynésie la 1ère, Roan Poutoru et Patita Savea
  • Publié le , mis à jour le
Il y avait plus d’une centaine de rameurs au rendez-vous pour cette 14ème édition la Mata Are race. Une épreuve de 14.5 km entre le parc Vairai direction le musée de Tahiti et des îles puis retour à Vairai. A ce jeu, on retrouve des habitués sur ce genre de tronçon avec Taaroa Dubois en tête suivie de près par Hititua Taerea, Eri Tautu, Yoan Cronsteadt, Tetearii Hoatua et Manarii Florès.

Un contingent de supers aito qui mèneront la danse ensemble sur la remontée vers Sapinus. A la bouée de contournement, il n'y a pas réellement de changement de position, on se marque de près. Il ne faut rien lâcher sur la descente. Certain comme Manarii Flores reste au contact de Taaroa plus expérimenté sur ce tracé. "C'était une course très dure, il fallait bien gérer par rapport aux copains qui étaient en forme. Il fallait surtout marquer Taaoroa car il est du coin", confie Manarii Flores, qui est arrivé à la 3ème place

A l’entrée de passe de Taapuna, les stratégies se définissent rapidement avec un Taaroa Dubois qui n’hésite pas à prendre à l’intérieur de Taapuna pour profiter des vagues massives. Un pari risqué mais payant au bout du compte.  "J'ai pris la mousse, ma pirogue a pris de l'eau, j'ai écopé jusqu'au bout, après j'ai fait ma course", explique Taaroa Dubois, qui s'est imposé lors de cette 14e édition. Tutearii Hoatua, 2ème place, lui a été destabilisé par ses adversaires. " Il fallait suivre un et choisir. C'était difficile aujourd'hui".

Et sur les derniers mètres, Tutearii Hoatua tente de tenir Taaroa sur la fin mais l’expérience et l’état forme physique de Taaroa font la différence. Le rameur Shell s’impose avec 30 mètres d’avance sur Tutearii Hoatua et Manarii Flores pour la 3ème place soit 1h11 min au finish. "Les entraînements, ca payent ! ", confie le vainqueur de la Mata Are Race
 
Reportage





 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play