publicité

"Te Vevo– le monde en écho" : pousser plus loin l’échange avec le public

C’est l’ambition de la compagnie Caméléon… Après sa pièce de théâtre sur le nucléaire les "Champignons de Paris", elle organise le festival "Te Vevo – le monde en écho".

© Facebook Caméleon
© Facebook Caméleon
  • Polynésie la 1ère, Marie-Christine Depaepe
  • Publié le
Trois films, trois spectacles vivants sont à l’affiche pour lancer le débat sur différents thèmes de société : l’exclusion sociale, la violence et la pédophilie.

Cette semaine, les spectateurs sont invités à s’intéresser aux laissés-pour-compte de la société, en commençant par regarder le film Moi Daniel Blake, palme d’or à Cannes en 2016, et en assistant aussi au spectacle acerbe et drôle Laika. "On est dans l'intimité des gens, on parle d'humanité, de dignité (...) C''est un texte très intelligent et très fin qui nous dépeint la société telle que nous la vivons au quotidien (...) L'idée est de voir s'il y a une universalité de ces situations et est-ce qu'ici aussi en Polynésie on rencontre les mêmes difficultés" , explique Guillaume Gay, directeur de la compagnie Caméléon
 

Interview


Rendez-vous ce samedi 2 mars à 19h30 au Petit Théâtre de la Maison de la Culture et demain dimanche 3 mars à 17h. Le thème du festival Vevo, la semaine prochaine, ce sera la violence, et la semaine suivante, la pédophilie.


 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play