publicité

Une tortue du jardin botanique meurt suite à des morsures de chiens

Te Ara Tau, une des tortues géantes et centenaire du jardin botanique de Papeari, est décédée ce mercredi 10 janvier. Cette tortue mâle a succombé à ses blessures qui auraient été provoquées par des morsures de chiens errants.  

© Facebook Clinique Vétérinaire de Tahiti à Fariipiti Mahina Arue
© Facebook Clinique Vétérinaire de Tahiti à Fariipiti Mahina Arue
  • polynesie1ere.fr, Teiva Roe
  • Publié le , mis à jour le
Les soigneurs des cliniques vétérinaires de Tahiti sont en colère. Ils ont publié sur leur compte Facebook, "Clinique Vétérinaire de Tahiti à Fariipiti Mahina Arue", mercredi 10 janvier, une photo de la tortue mâle Te Ara Tau qui serait décédée des suites de morsures de chiens errants.

"Ils ont défoncé la clôture et attaqué la tortue", ont-ils écrit sur leur profil. Et d'ajouter : "La faute à qui ? Certainement pas à ces chiens errants, abandonnés et livrés à eux mêmes.... mais la faute aux personnes responsables de cette situation, qui abandonnent leurs chiens comme de vulgaires choses qu on laisse aux bords des routes... voilà les responsables de son décès".


Malgré les premiers soins des soigneurs et les soins intensifs qui ont suivi, il est mort à 11h15 mercredi matin sous les yeux de sa copine, elle aussi blessée. Te Ara Tau avait déjà été blessé il y a quelques années par des chiens errants et était soigné depuis 8 ans.

La DIREN a été alertée ce mercredi matin de l'incident par le jardin botanique. "Ils sont rentrés, ont attaqué la tortue et l'ont massacrée" explique Claude Serra, ingénieur à la DIREN, Elle était tellement blessée que le vétérinaire a été obligé de l'euthanasier"

Interview


1 515 627 906

Sur le même thème

  • animaux

    Bal d'orques à Rangiroa

    Samedi 24 novembre, des internautes ont publié une vidéo sur les réseaux sociaux montrant des orques nageant dans les eaux au large de Rangiroa.

  • animaux

    Un sit-in contre le parc à poisson de Papeete

    Ils étaient une petite cinquantaine, ce samedi 24 novembre, à participer au sit-in contre le parc à poisson du front de mer de Papeete. Le collectif d'association souhaite être enfin entendu du Port autonome qui reste sourd à ses demandes de rendez-vous.
     

  • animaux

    Mieux protéger les requins

    A Hao, une mission de l'observatoire des requins en Polynésie française est partie à la rencontre des élèves pour mieux les sensibiliser à la protection des animaux marins dont les requins.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play