publicité

Tota tour, le sport pour gommer les différences

Après le tour de l'île, le Tota Tour a choisi cette année le beach soccer pour célébrer la journée mondiale de la trisomie 21. Ce samedi 23 mars, les terrains de jeux des jardins de Paofa'i ne se sont pas désemplis. 

© Polynésie la 1ère
© Polynésie la 1ère
  • Polynésie la 1ère, Lucile Guichet et Mirko Van Fau
  • Publié le
"On a bien joué, on a marqué un peu de but", confie Gabriel Pihahuna, joueur de football Centre Papa Nui. 13 équipes se sont affrontées dans une ambiance bon enfant, ce samedi, au parc Paofai. "C'est fun, ils s'amusent et on essaie de jouer avec eux, c'est carrément top", explique André Huri, capitaine de l'équipe de football.

Cette année, les organisateurs du Tota Tour ont décidé de changer la formule. Exit le tour de l'île pour plus d'activités et de partage. "Pour que la population n'est plus peur de nos enfants extraordinaires", souligne Mereana Alexandre, présidente association Fare Heimanava. Le Fare Heimanava, qui est à l'origine de cette initiative, a également mis en place des stands de sensibilisation à la trisomie 21 avec des urnes destinées à collecter la petite monnaie, les tota. Tous les bénéfices récoltés au cours de cette journée reviendront à l'association pour l'accueil des enfants porteurs de trisomie 21.

 
Reportage

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play