publicité

Tumatai Dauphin, un athlète hors norme

En 2015, il décrochait l'or au lancer de poids lors des championnats de France d'athlétisme en salle. Tumatai Dauphin est l'un des grands espoirs de la discipline. Malheureusement, le champion s'est gravement blessé compromettant ainsi son avenir dans la compétition internationale. Portrait.

© Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère
  • polynesie1ere.fr
  • Publié le , mis à jour le
1m89 pour 175 kg... Avec un tel gabarit Tumatai Dauphin ne passe pas inaperçu dans les stades. Une carrure qui lui a servi durant sa carrière de sportif. En 2015, il est d'ailleurs devenu champion de France après un lancer de poids à 20,10 m.

Tumatai Dauphin est ainsi devenu le quatrième lanceur de poids tricolore à atteindre 20 mètres. Une performance encourageante qui lui a offert son premier titre national et une première participation aux championnats d'Europe en salle, où le
Polynésien terminera à la 21e place des qualifications avec un lancer à 18,95 m.

Regardez son interview à l'époque

Tumatai Dauphin

C'est à l'âge de 15 ans que le jeune Tahitien participe à sa première compétition de lancer de poids.

Auparavant, Tumatai Dauphin écumait les terrains de basket. L'athlétisme, peu pratiqué à Tahiti à l'époque, ne l'intéresse pas. C'est un ami de la famille, l'entraîneur d'athlétisme Gordon Barff, qui détecte son potentiel. "Il lui a proposé de faire des lancers, il s'est à peine entraîné un mois à Tahiti qu'il devait déjà partir à l'étranger pour représenter les catégories de son âge", confiait sa maman, Voltina Dauphin, lors d'une interview pour Polynésie 1ère en mars 2015.

Pour mener sa carrière, il choisit la France, où il intègre en 2006 au club de Salon-de-Provence. Il passera près de onze ans en métropole au sein de l'équipe nationale.

© Facebook Tumatai Dauphin
© Facebook Tumatai Dauphin

Il y a six mois, le Tahitien est revenu au fenua pour devenir entraîneur. Une grave blessure à la cheville a malheureusement mis fin à ses aspirations de médaille olympique. Il décide donc de rentrer en Polynésie française. "Cela m'a permis de me réconcilier avec cette blessure et de me dire qu'il y a plus grand que ses objectifs personnels".

Le champion est convaincu que la Polynésie a un énorme potentiel. "Le talent, on l'a, maintenant il faut l'exploiter". Toujours en rééducation, Tumatai Dauphin n'a pas fait pour autant une croix sur la compétition, il compte bien se défendre lors des jeux du Pacifique au Samoa en 2019.

Portrait de Tumatai Dauphin

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play