publicité

Un Maohi à Manhattan !

"J'en connais une quinzaine", affirme Raimana Cowan lorsqu'il parle des Tahitiens qu'il fréquente à New-York depuis son installation à Manhattan il y a 6 ans... Il tente de se faire une place dans le milieu cruel de la mode.

© Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère
  • Polynésie 1ère, Natacha Szilagyi
  • Publié le
Il s'inspire des tatouages Polynésiens et explique que son style est "black and white". À 30 ans, Raimana a une licence de business international en poche et un diplôme obtenu dans une école réputée de la mode, "Parsons", qui a formé les stars du secteur, comme Marc Jacobs ou Calvin Klein : 
Raimana Cowan nous parle de son style et de ses créations

Il a lancé sa marque en 2013, mais ne vit pas encore de ses créations. Les commandes privées ne suffisent pas encore à remplir généreusement son compte en banque, Raimana continue donc de travailler pour d'autres compagnies et d'autres marques. Le jeune styliste est installé dans le quartier de la mode, à Midtown et n'a pas l'intention de baisser les bras. Une star de la chanson vient de lui commander des vêtements pour elle et sa fille, il a l'espoir que cela fera boule de neige. En attendant, il dessine et délègue la fabrication à une couturière haut de gamme.

Quand on lui parle du fenua, il avoue que même si de beaux projets s'offrent à lui à New-York, son île lui manque : 
Raimana Cowan sur le fenua


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play