publicité

Un an de prison pour un dealer d'ice

Lors d’un contrôle routier le jeune homme avait été arrêté avec une douzaine de sachets d’ice et 1 million de Fcfp. Ce jeudi 25 avril, le tribunal correctionnel a prononcé une peine d'un an de prison. Mais, plus que les faits, c’est le profil du prévenu qui interpelle

© Polynésie la 1ère / ÉL
© Polynésie la 1ère / ÉL
  • Polynésie la 1ère (MLSF), Axelle Mésinèle
  • Publié le , mis à jour le
Pour son avocat, le trentenaire est "un dealer stupide". Au moment de son interpellation, il avait en sa possession 2 grammes d’ice répartis en 12 sachets et plus d’un million de Fcfp en petites coupures. Il s’agissait, selon lui, de toutes ses économies car il n’aime pas placer son argent à la banque…

Autre fait surprenant... Contrairement à la plupart des dealers jugés en correctionnelle, le prévenu n’est pas dans le besoin. Il est issu d’une famille aisée. Pourtant ce père de famille a ressenti, il y a 3 ans, le besoin de se lancer dans le trafic d’ice. Il se fournissait auprès d’un homme connu dans le milieu. A la barre du tribunal correctionnel, il a reconnu lui avoir demandé d’être son revendeur. "Qu’est-ce qui pousse un enfant gâté à agir comme cela ?" s’est interrogé le procureur. Si ce n’est pas l’appât du gain, c’est une forte addiction. Mais le prévenu s’est présenté comme un consommateur occasionnel.

Surpris par ce dealer au profil atypique, le procureur a requis une peine de 2 ans de prison ferme avec mandat de dépôt. L’avocat du jeune homme a ensuite plaidé pour l’individualisation de la peine qui lui permettra de réussir son insertion sociale. Le jeune homme n’a jamais fait l’objet d’une condamnation. Le prévenu, qui est désormais salarié et a arrêté les drogues après son arrestation, a finalement été condamné à 3 ans de prison avec 2 ans avec sursis, assortie d’un sursis mise à l’épreuve de 2 ans (obligation de soins, de formation et de travail). L’argent saisi a été confisqué au profit de l’Etat.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play