publicité

Viriamu, un pianiste talentueux à la conquête de Londres

Viriamu Itae Tetaa est un virtuose du piano. Il a quitté la Polynésie il y a 7 ans pour le conservatoire de Rouen. Il se prépare pour une autre aventure : dans quelques mois, il partira pour le Royal College of Music à Londres. Rencontre.

 

© Polynésie la 1ère
© Polynésie la 1ère
  • Polynésie la 1ère, Nathalie Sarfati et Massimo Bulgarelli
  • Publié le
Viriamu avait 13 ans lorsqu'il est entré au conservatoire de Rouen. Aujourd'hui, il en a 20... Entre son piano et lui, c'est une longue histoire qui a commencé à Tahiti. Sa mère lui offre son premier piano à 2 ans et demi. A 5 ans, le jeune garçon intègre le conservatoire de Tahiti. "Avec mes amis polynésiens, on avait tous cette passion pour la musique traditionnelle mais aussi classique", confie le jeune homme.

Désormais à Rouen, Viriamu a trouvé une oreille attentive en la personne de son professeure de piano. Une oreille mais aussi et surtout de la bienveillance. Christine Marchais Sieffert l'a poussé à s'inscrire à l'école Royal College of Music à Londres. Une école qu'il va intégrer à la rentrée prochaine. "Je suis très heureuse pour lui et fière ! (...) Il a très bien joué et a été sélectionné pour ses qualités", confie l'enseignante.

Le jeune homme travaille son piano 5h par jour. Après un an d'étude en math spé, il a fait son choix : se consacrer entièrement à sa passion. Loin de son fenua et de sa famille, Viriamu avoue se sentir seul parfois. "Le contact physique me manque beaucoup", confie le jeune homme qui reviendra en Polynésie pour se ressourcer avant de débuter sa nouvelle aventure à Londres.
 
Portrait







 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play