publicité

WSL : la saison de surf reprend

Du 11 au 22 mars prochain, les meilleurs surfeurs mondiaux s'affronteront lors de la première étape du circuit mondial, sur le spot de Snapper Rocks en Australie. Parmi eux, Michel Bourez et Jérémy Florès. 

© Suliane Favennec / Polynésie 1ère
© Suliane Favennec / Polynésie 1ère
  • Polynésie la 1ère, Alain Rosalie
  • Publié le
C'est la première étape de la saison, celle qui va lancer les hostilités du circuit professionnel. Comme chaque année, le Quiksilver et Roxy Pro Gold Coast marquent le début de la saison pour les meilleurs surfeurs de la planète. Du 11 au 22 mars prochain, le spot de Snapper Rocks en Australie lancera le début d'une nouvelle année qui s'annonce unique. Quatre Français sont engagés sur le circuit et parmi eux trois ultramarins : Johanne Defay, Jérémy Florès, qui a remporté la Billabong Pipe Master à Hawaï en 2017, et Michel Bourez. 

Lors de ce premier tour du circuit mondial, et pour son premier heat, Michel Bourez sera confronté au finaliste de 2017 et vainqueur 2016, Matt Wilkinson. Le Spartan, qui vient de se marier avec Vaimiti Laurens, entamera sa dixième saison au sein de l'élite. 

Reportage


Changements dans le calendrier 


Lors de cette nouvelle saison, 11 Brésiliens seront présents sur le CT masculin soit presque un tiers du contingent total. Par ailleurs, le calendrier 2018 de la WSL a subi quelques changements. En premier lieu pour les Polynésiens : l'étape de Teahupo'o ne s'appellera plus la Billabong Pro Tahiti en 2018 mais la Tahiti Pro Teahupo'o. Pour l'heure, rien ne filtre sur le futur partenaire qui viendra donc remplacer le sponsor historique.

Autre changement pour Tahiti, mais cette fois-ci en 2019 : l'étape de Teahupo'o clôturera en septembre le circuit mondial. C'était Hawaï qui jusqu'à présent terminer le tour, en 2019, elle l'ouvrira, toujours sur son spot mythique de Pipeline. Toujours pour 2019, le titre de champion du monde devrait se jouer lors d'un "Play Off" à Bali, en Indonésie.

De nouveaux venus


L'Indonésie qui marque d'ailleurs son grand retour en 2018. En effet, le nouveau calendrier de la WSL prévoit une étape Bali Pro sur le spot très apprécié des surfeurs de Keramas. Cinquième étape du tour, elle est prévue du 27 mai - 9 juin. Surf Ranch est aussi la petite nouveauté de ce calendrier 2018. Les meilleurs surfeurs mondiaux iront donc s'affronter sur la vague artificielle élaborée par Kelly Slater à Lemoore, en Californie, du 5 au 9 septembre.

Si certaines étapes apparaissent, d'autres disparaissent. C'est le cas notamment de la Fidji Pro. Selon Planète Surf, la nouvelle PDG de la WSL, Sophie Goldschmidt, pourrait y revenir à l'avenir mais il faudrait pour cela "un soutien appuyé du gouvernement fidjien (...) pour ramener les meilleurs surfeurs et surfeuses du monde à Cloudbreak et Restaurants".  Autre étape qui disparaît : celle de Trestles, en Californie.
Les calendriers de la WSL

Championnat masculin

11–22 mars : Quiksilver Pro Gold Coast (Australie)

28 mars – 8 avril : Rip Curl Pro Bells Beach (Australie)

11–22 avril : Margaret River Pro (Australie)

10–19 mai : Oi Rio Pro (Brésil)

27 mai – 9 juin : Bali Pro (Indonesie)

2–13 juillet : Corona Open J-Bay (Afrique du Sud)

10–21 août : Tahiti Pro Teahupo’o (Tahiti)

5–9 septembre : Surf Ranch Lemoore (Californie/USA)

3–14 octobre : Quiksilver Pro France (France)

16–27 octobre : Meo Rip Curl Pro Portugal (Portugal)

8–20 décembre : Billabong Pipe Masters (Hawaii/USA)

Championnat féminin

11–22 mars : Roxy Pro Gold Coast (Australie)

28 mars – 8 avril : Rip Curl Pro Women’s Bells Beach (Australie)

11–22 avril : Margaret River Pro (Australie)

10–19 mai : Oi Rio Pro (Brésil)

27 mai – 9 juin : Bali Pro (Indonesie)

2–13 juillet : Corona Open J-Bay (Afrique du Sud)

30 juillet – 5 août : Vans US Open of Surfing (Californie/USA)

5–9 septembre : Surf Ranch Lemoore (Californie/USA)

3–14 octobre : Roxy Pro France (France)

25 novembre – 6 décembre : Hawaii Women’s Pro (Hawaii/USA)

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play