polynésie
info locale

Prêt de 5 milliards : vers le bout du tunnel

politique tahiti
prêt 5 milliards
Gaston Flosse, ce matin sur le chantier du tunnel de Punaauia. L'occasion d'annoncer que des travaux sur la côte Est devraient être lancés, et que l'avance de trésorerie de l'Etat était sur le point d'être accordée. ©Polynésie 1ère
Ce matin, le président Flosse en visite sur le chantier du tunnel de Punaauia a annoncé qu'un autre tunnel, côte Est cette fois-ci, pourrait être construit en 2014. Il en a profité pour indiquer que le prêt de l'Etat de 5 milliards devrait être accordé, 
Ce matin, Gaston Flosse voulait voir de ses yeux l’état d’avancement des travaux. Les pelleteuses ont commencé à creuser avec un peu d’avance. Conséquence : le tunnel de Punaauia pourrait être inauguré plus tôt que prévu, en septembre 2014 d’après les prévisions.
Et c'est demain que le Pays pourrait également voir un autre bout du tunnel, celui de l'avance de trésorerie de l'Etat de 5 milliards CFP.
En effet, la convention régissant ce prêt pourrait être signée vendredi matin.
 
Averti par le haut-commissaire, le président a déclaré qu'"avant la fin de l’année, l’argent sera versé", rapporte le site Tahiti Infos.
Car au début de ce mois, l'Assemblée nationale a voté une loi de finances rectificative relative à "l’octroi par l’Etat, sur le compte de concours financiers Avances aux collectivités territoriales d’une avance de 41,9 millions d'euros à la Polynésie française, afin de lui permettre de résorber un stock important de mandats en instance, qui pèse sur la trésorerie des entreprises, le développement de l’archipel, les finances des différents niveaux de collectivités, la continuité de ses établissements publics et de son système de protection sociale et de santé".
 
Avec cette avance de 5 milliards, le Pays pourra ainsi régler sa part dans le FIP si indispensable aux communes, ou tout simplement honorer les dettes qu'il a avec ses divers fournisseurs. 
Le mois dernier, la visite du ministre des Outre-mer, Victorin Lurel avait déjà laissé entrevoir un espoir concernant ce prêt. 
Mais à ce moment, il était assorti de conditions que le gouvernement de Gaston Flosse avait refusées.
Comme un remboursement anticipé des échéances dès le 31 mois mars 2014.
Refus du Pays, préférant qu'il ne commence qu'à partir du 31 juillet 2014, "au moment du plein effet sur les comptes publics de la réforme fiscale", précise Tahiti Infos.
 
Demain, l'Etat devrait également signer le Pacte de croissance.
Il paraît qu'à Noël, les rêves se réalisent...
 
Publicité