polynésie
info locale

Projet de loi de zone franche : même les arrêts-maladies vont changer

santé tahiti
Projet de loi de zone franche : même les arrêts-maladie vont changer
©Gouvernement Polynésie
Le conseil des ministres a validé le projet de loi de Pays consacré à la zone franche du Tahiti Mahana Beach. Présenté aux patrons et aux syndicats, hier, le projet de loi a été examiné par le gouvernement. Et sans surprise, il a été validé. Dans ce projet, le cadre des arrêts-maladies est revu.
Parmi les mesures qui figurent dans le projet de loi de zone franche pour le Tahiti Mahana Beach, il y a l’instauration du médecin référent qui serait le seul habilité à délivrer un arrêt-maladie à son patient.

Autrement dit, plus question d’aller voir un autre taote pour être "arrêté". Le syndicat des médecins libéraux adhère à cette proposition.

Pour Pascal Szim, président de ce syndicat, ce système permettra de réduire les dépenses de santé… Et de mieux contrôler les abus au niveau des arrêts-maladies :

médecin référent


Pascal Szim était interrogé par Gilles Tautu.

Le projet de loi sur la zone franche du Tahiti Mahana Beach prévoit également la suppression, dans certains cas, de l’indemnisation par l’employeur des trois premiers jours de maladie.