Que va changer le nouveau décret de la loi Morin pour l'indemnisation des vétérans ?

nucléaire tahiti
essais
©D.R.
Un nouveau décret d'application de la loi Morin d’indemnisation des victimes des essais nucléaires vient d'être publié au journal officiel ce mercredi. Que va-t-il changer ? Les victimes des essais nucléaires de Polynésie vont-elles enfin être indemnisées ?
Jusqu’à présent seuls 9 Polynésiens se sont vus reconnus victimes des essais dans le cadre de la Loi Morin.
Le décrêt apporte un changement de taille salué par les associations de victimes des essais. Désormais, le comité d'indemnisation, le CIVEN, passe sous la tutelle du Ministère de la Santé. Les précisions de Jean Luc Sans, président de l'AVEN: "Le point positif c'est qu'effectivement le CIVEN devient totalement indépendant et échappe à la tutelle du Ministre de la Défense". Sur 900 dossiers examinés par le comité d'indemnisation, seuls 14 ont donné droit à réparation. Avec ce nouveau décrêt, le comité va-t-il tout reprendre à zéro ? Pour l'instant, la situation est floue. Bruno BARILLOT, de l'association Moruroa E Tatou y voit une volonté de faire traiter les procédures: "la plupart des personnes qui ont été potentiellement atteintes, cela représente 150 000 personnes qui ont participé directement aux essais, sont maintenant âgées ou malades. Plus on retarde le processus législatif, moins on aura de monde à indemniser".
Les associations de victimes ont demandé à la Ministre de la santé Marisol TOURAINE d'organiser rapidement une réunion du Comité consultatif.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live