Raroia : le corps de la victime rapatrié à Tahiti

faits divers tahiti
Mort de la femme à Raroia : sa famille soupçonne son concubin
©Polynésie 1ère
Le corps de la jeune Tevavaro Taurere, décédée le 19 octobre à Raroia, a été exhumé dimanche dernier et rapatrié à Tahiti afin de procéder à une autopsie.
Selon nos confrères de la Dépêche, le corps de Tevavaro Taurere, cette jeune femme décédée le 19 octobre à Raroia (Tuamotu), a été exhumé du cimetière communal dimanche dernier afin d'être rapatrié à Tahiti.

Le juge d'instruction en charge de l'enquête doit faire procéder à son autopsie à Tahiti, pour connaître les causes exactes de la mort de la victime et tenter d'en savoir plus sur le niveau de responsabilité du tane de la jeune femme de 21 ans, maman d'un enfant de 12 mois.

Le conjoint de la défunte qui avait d'abord fait croire à un suicide, avait finalement avoué l'avoir poussée dans le puits où cette dernière a été retrouvée morte. Placé en détention provisoire à la maison d'arrêt de Nuutania, l'auteur des faits est mis en examen pour "violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner" et "destruction volontaire d'une habitation par incendie". L'homme avait, en effet, mis le feu à la maison familial peu de temps après le drame.

A l'heure actuelle, trois enquêteurs de la gendarmerie qui ont atterri dimanche dernier à l'aérodrome de Raroia, poursuivent leurs investigations sur l'île et procèdent à des auditions avant de regagner Tahiti jeudi prochain.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live