publicité

Rentrée scolaire : objectif proximité et performances

Le Ministre de l’Education, Michel Leboucher, a annoncé ce matin ses objectifs pour la rentrée scolaire 2014-2015.

Conférence de presse de rentrée. 12 08 14 © Ministère de l'Education de Polynésie Française
© Ministère de l'Education de Polynésie Française Conférence de presse de rentrée. 12 08 14
  • Par Hélène Harte
  • Publié le , mis à jour le
Au total, ce sont 68 686 élèves précisément, 36 799 élèves dans le 1er degré et 31 887 élèves dans le second degré, qui devraient rejoindre leurs salles de classe, dans les jours à venir, à Tahiti comme dans les différents archipels. Si les effectifs du 1er degré sont en baisse (-337 élèves), ceux du 2nd degré affichent, en revanche, une légère hausse (+50 élèves). Pour faire de cette rentrée une pleine réussite, ce sont 6 048 agents qui sont mobilisés sur l’ensemble de la Polynésie, les moyens budgétaires que le Pays met en œuvre pour le secteur de l’Education étant toujours très importants, avec ainsi 4,7 milliards Fcfp de budget, en fonctionnement, pour l’année 2014.
 
Pour rendre le système éducatif plus performant quatre leviers prioritaires vont être actionnés. L’accent sera mis sur la qualification des enseignants. Il y aura donc, pour cette année scolaire, un nombre important de titulaires, et les enseignants seront, dans leur ensemble, mieux formés, grâce notamment au lancement de l’ESPE (Ecole supérieure du professorat et de l’éducation) en Polynésie. Ceci, en particulier, au profit des élèves qui en ont le plus besoin, dans les archipels ou dans la REP (réseau d’éducation prioritaire) à Faa’a.
 
A l’occasion des rentrées scolaires à venir, une offre de formation de proximité sera aussi développée, grâce à la construction des lycées de Bora Bora (1200 élèves), de Moorea (850 élèves), du collège de Teva I Uta (600 élèves), ou au développement des GOD (Groupement d’observation dispersée), aux Gambier notamment. Le ministère de Michel LEBOUCHER s’est également attelé à mettre en place des innovations pédagogiques structurantes, avec des dispositifs tels que l’ORS (Objectif réussite scolaire), le REP, le télé-enseignement, pour les zones les plus isolées, ou encore le CFDA (Centre de formation au développement pour adolescents).
 
Le pilotage de ces différentes structures a aussi été repensé, les Directions de l’Enseignement primaire et de l’Enseignement secondaire ayant fusionné au mois de juillet pour devenir la DGEE (Direction générale de l’Education et des Enseignements). Cette nouvelle entité va permettre davantage d’efficacité dans le suivi et le développement du monde de l’éducation, tout en maîtrisant les dépenses publiques par l’optimisation des ressources humaines et la rationalisation du fonctionnement des services.
Source : Communiqué du Ministère de l'Education

Sur le même thème

Tahiti Informations

Alerte infos polynesie tahiti

LES HORAIRES :


CINEMAS DE TAHITI :

 
INFOS PRATIQUES :

 

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play