Timide reprise des crédits bancaires

économie tahiti
Billet de banque 2014
©IEOM-PF
L’activité bancaire, légèrement mieux orientée au quatrième trimestre, reste toutefois mitigée, alors que l’économie polynésienne n’a toujours pas amorcé de rebond. Bénéficiant de taux attractifs, les crédits à l’habitat sont en légère hausse. 
L’IEOM vient de publier un  bulletin intitulé "Evolutions bancaires et monétaires de la Polynésie française" au 4ème trimestre 2013. Dans celui-ci, l’IEOM souligne que l’encours des crédits octroyés par les banques locales affiche une reprise (+0,9 % sur trois mois), après un troisième trimestre relativement stable (+0,1 % à fin septembre 2013).
L’encours des crédits aux entreprises se stabilise (+0,1 % sur trois mois), après six trimestres consécutifs de baisse. La hausse des crédits d’investissement (+8,3 %) permet de compenser le recul des autres catégories de crédits et notamment des crédits d’exploitation (-2,4 %). Les crédits aux ménages poursuivent l’évolution à la hausse engagée depuis plusieurs trimestres (+1 % sur trois mois), portés par une nouvelle hausse des crédits à l’habitat (+1 %), qui bénéficient de taux attractifs.
 

Baisse des dépôts locaux

 
En parallèle, les actifs financiers collectés par le système bancaire sont en repli pour le second trimestre consécutif (-0,9 % à fin décembre après -1,1 % précédemment). Les actifs des sociétés non financières continuent en particulier de décroître (-5,1 % sur le trimestre après -4,5 % à fin septembre 2013). En revanche, les placements des ménages augmentent légèrement en fin d’année (+1,5 % sur trois mois). La qualité du portefeuille de créances des banques de la place se maintient au dernier trimestre 2013 : le taux de créances douteuses brutes reste inchangé à 12,6 %.
 
La publication est disponible sous le lien suivant : http://www.ieom.fr/polynesie-francaise/publications-71/
Les Outre-mer en continu
Accéder au live