polynésie
info locale

Tuamotu : Ouverture de la pêche aux rori

économie tahiti
pêcheurs
©D.R.
La pêche des rori  avait été suspendue en novembre 2012 pour faire face à la demande croissante d’un produit dont les stocks sont connus pour être fragiles et vulnérables. Cette suspension de la pêche a été mise à profit pour mettre en place un cadre réglementaire.
Parmi les mesures mises en place, on peut citer :
- L’agrément de commerçant d’holothurie pour pouvoir vendre des rori sur le marché local et à l’export avec des locaux de stockage respectant des règles sanitaires ;
- La constitution d’un comité de gestion dans chaque île qui souhaite une ouverture de la pêche avec implication des pêcheurs, des représentants des autorités locales et de représentants d’associations de protection des ressources ;
- Seules 5 espèces ayant les plus fortes valeurs marchandes sont exploitables : rori titi blanc, rori titi noir, rori painapo, rori papa’o et rori ruahine avec des tailles minimales à la pêche et séchés ;
- Période interdite à la pêche : du 1er juin au 31 août pour les rori titi noir et du 1er novembre au 31 janvier pour les 4 autres espèces ;
- Quota pour chaque espèce et chaque île ;
- Zone de réserve dans chaque lagon, équivalent au tiers de la superficie du lagon ;
- Le suivi des produits de la pêche à l’exportation (traçabilité).
 
Ainsi 13 atolls, qui ont fait la demande d’ouverture et ont constitué leur comité de gestion, seront ouverts à la pêche pour une période d’essai du 1er mars au 31 octobre 2014.
Ces atolls sont :
  • Apataki de la commune de Arutua ;
  • Fakarava et Toau de la commune de Fakarava ;
  • Aratika de la commune de Fakarava  n Raraka de la commune de Fakarava ;
  • Faaite, Tahanea et Motutunga de la commune de Anaa ;
  • Makemo, Marutea Nord et Nihiru de la commune de Makemo ;
  • Taenga de la commune de Makemo.
  • Manihi de la commune de Manihi
 
Les autres communes intéressées par l’ouverture de cette pêche pourront se rapprocher de la Direction des ressources marines et minières pour constituer une demande d’ouverture pour la prochaine saison. Aucune pêche commerciale sans ouverture officielle ne sera tolérée.

Source : communiqué du conseil des ministres