polynésie
info locale

Un militaire tahitien meurt du paludisme

armée tahiti
Des centaines de jeunes tahitiens servent dans l'armée française. Ici le RSMA d'Hiva Oa.
Des centaines de jeunes tahitiens servent dans l'armée française. Ici le RSMA d'Hiva Oa. ©HCPF
Nelson Heiari Moana, 26 ans, est décédé après avoir contracté en opération extérieure une forme extrêmement virulente du paludisme. Le jeune homme était originaire de Huahine.
Communiqué du commandement des forces armées en Polynésie
 
Rapatrié mardi matin en avion de Bangui vers Paris, le caporal-chef Moana Heiari est décédé mercredi 5 novembre 2014 à l’hôpital Begin, en région parisienne, des suites d’une forme grave de paludisme (neuro-paludisme).

Tous les militaires suivent un traitement antipaludique obligatoire et quotidien lorsqu’ils se trouvent dans une zone concernée par la maladie. Néanmoins, la forme contractée par le jeune homme étant rare et particulièrement active, les traitements actuels n’ont pas permis de le sauver.

Ce jeune militaire d’origine tahitienne était en opération extérieure en République de centre Afrique (RCA) avec son régiment, le 126ème régiment d’infanterie.

Ce régiment situé à Brive la Gaillarde est un régiment mobile, aéro transportable spécialisé dans le combat rapproché et en zone urbaine.
Publicité