polynésie
info locale

Un petit goût de fenua dans le nord de la France

tourisme tahiti
gout du fenua à Calais
Les deux nouveaux gérants revisitent la Polynésie à la mode du Nord. ©nordlittoral.fr
Un article publié sur le site nordlittoral.fr relate l'ouverture d'un commerce tenu par un Métropolitain et une Polynésienne du côté de Calais. Le voici dans son intégralité. De quoi transporter les lecteurs de cette contrée à travers les saveurs du fenua...
"Depuis plusieurs mois, le numéro 68 du chemin des Régniers vit à l'heure du Pacifique. Eric et son amie Jackie, une jolie polynésienne à l'accent charmant, ont rapporté des saveurs originales et la chaleur de ces terres lointaines dans le quartier du Pont-du-Leu. Le Tiaré Bar, inspiré du nom de la fleur qui produit le monoï, un petit bout de paradis, a ouvert ses portes en août dernier. Originaire de Desvres, ancien employé dans le secteur du négoce de matériaux, Eric a toujours voulu tenir un bar.

« Les aléas de la vie m'ont conduit en Polynésie où j'ai vécu pendant quatre ans et demi. Lorsque je suis revenu en métropole j'ai voulu ouvrir mon bar-brasserie et faire découvrir à mes clients la Polynésie et sa culture ». Et c'est le hasard le plus total qui a amené ce solide gaillard dans le quartier du Pont-du-Leu. Un café était à vendre et l'occasion a fait le larron. « On ne cherchait pas forcément dans le Nord ».
Quelques plantes vertes, des couleurs chaudes, des bouteilles de Hinano, cette bière qui rend idiot comme le disent les Polynésiens, et une riche carte de plats suffisent à transporter le client de l'autre côté de la planète. « L'écran géant qui servira à présenter la Polynésie ne devrait plus tarder à arriver. Depuis quelques semaines, on a développé la partie brasserie de notre établissement. Nous proposons des plats à consommer sur place ou à emporter, des plats traditionnels et de la région comme les welshs au chester mais aussi des plats beaucoup plus originaux typiques de la Polynésie ». Les saveurs sucrées-salées sauront régaler les papilles des gourmands.

Les connaisseurs apprécieront le chao-men, un plat à base de nouilles chinoises agrémenté à la polynésienne, ou encore le poisson à la tahitienne au lait de coco. « Nous ne travaillons qu'avec des produits frais et authentiques. Jackie élabore aussi des douceurs pour le dessert, de la tarte tatin à la papaye et au lait de coco ainsi que du pudding à la banane et au potiron. Nous souhaitons aussi développer le service traiteur de proximité ».
Avec leur bar-brasserie, Eric et Jackie espèrent dynamiser le quartier. Ils souhaitent également proposer des soirées à thème, des concerts, des karaokés, et reformer les clubs de billard et de fléchettes qui existaient, jadis, dans l'établissement."

Fabrice Allemand
Publicité