Vitres teintées : pas de manifestation, mais un accord

Le collectif des vitres teintées a obtenu gain de cause. Le ministre des Transports a accepté que la teinte des vitres à l’avant soit à 30% maximum.
L’opération escargot prévue à 8h ce matin, n’a finalement pas eu lieu. Faute de participants, les organisateurs ont décidé de l'annuler. D'ailleurs la météo avait déjà provoqué des bouchons, inutile dans ce cas d'en rajouter.
En tout cas hier, le Collectif des vitres teintées a rencontré le ministre des transports Albert Solia. Les deux parties seraient tombées d’accord sur une teinte des vitres à l’avant, à 30% maximum.

A l’origine de la brouille entre le collectif et le ministère des Transports, la campagne de prévention de la Sécurité routière. Laquelle vise les véhicules aux vitres teintées qui seraient liées aux accidents de la route. Depuis hier, tout est revenu à la normale.
Le président du collectif Arnold Toheira s’en explique au micro d’Abinera Tematahoto’a :

vitres teintées