Zika: invalides après avoir été piqués

santé tahiti
guillain
©D.R.
L’épidémie de zika est en train de disparaitre, mais elle a laissé des traces. Notamment pour ceux qui ont subi de graves complications après avoir été atteint par le zika ou la dengue. Certains se sont retrouvés hospitalisées, avec un syndrôme de Guillain Barré.
L’épidémie de zika est en train de disparaitre, mais elle a laissé des traces.  
Notamment pour ceux qui ont subi de graves complications après avoir été atteint par le zika…
Ou la dengue. Certains se sont retrouvés hospitalisées, avec un syndrôme de Guillain Barré.

Cette maladie touche le système nerveux et peut créer des paralysies. 9 patients atteints par ce syndrome sont toujours en cours de rééducation au Centre Te Tiare.
Stéphane MILON, directeur de soins,nous raconte le travail de l'équipe soignante: "Pour la rééducation avec le masseur kinésithérapeute, ca va pouvoir être reverticaliser la personne, c'est à dire la remettre en position assise au départ puis ensuite debout. Lui faire faire des exercices de renforcement musculaire parce que les muscles sont très faibles.

Puis nous travaillons sur des gains d'amplitude articulaire sur certaines personnes qui sont restées longtemps alitées et qui ont un petit peu de mal à bouger les articultations. Par rapport à la prise en charge en ergothérapie, c'est plus sur la rééducation, la réadaptation pour le retour à la domicile, la réadaptation pour des "prises fines" pour pouvoir réussir à s'alimenter seul, donc avec des aides qui sont parfois mises en place en fonction de l'évolution.

C'est surtout cette partie qui est faite pour la rééducation, l'ergothérapie concerne la partie des membres supérieurs et toute la réadaptation par rapport à ce travail".
Les Outre-mer en continu
Accéder au live