polynésie
info locale

Tatouage : les femmes aussi osent les grandes pièces !

culture tahiti
tatouage
Les femmes osent les grandes pièces. Comme ce bras entier réalisé par Tevairai Hargous. ©POL1ère (Gilles Hucault)
Fini le petit tatouage discret. Les femmes osent le tatouage et l'arborent même fièrement ! Un dos, un bras entier, une jambe...Elles sont de plus en plus nombreuses à pousser la porte des tatoo shop pour des dizaines d'heures de travail. Elles signent là le grand retour des motifs ancestraux.
Il y a encore vingt ans, rares étaient les femmes tatouées. Elles ont d'abord commencé par de petites pièces : une chevillère, un dauphin en bas du dos...Mais depuis peu, les tatoueurs assistent à un renouveau des motifs ancestraux : comme leurs aïeules, les Polynésiennes osent désormais les grandes pièces.
Une étude met à mal l’innocuité de l'encre des tatouages
(Image d'archives) ©POL1ère (Gilles Hucault)

Des dizaines d'heures passées dans les tattoo shop, au son de l'aiguille. Mais les femmes seraient beaucoup moins sensibles à la douleur que les hommes, comme l'explique Patu Mamatui, tatoueur, interviewé par Caroline Fahri :

Interview de Patu Mamatui, tatoueur ©Polynésie 1ère
Chacune met un peu de son histoire dans son tatouage : la famille, la maternité et le foyer sont les motifs qui reviennent le plus souvent .Comme ce demi-dos décrit à Caroline Fahri :
Signification de son demi-dos. ©Polynésie 1ère
Retrouvez ce reportage dans son intégralité dans nos journaux télévisés.