publicité

Vanille, jet privé : tout est bon pour arnaquer ses victimes

Une arnaque pour plusieurs dizaines de millions de francs. C’est ce que pourrait cacher un investissement dans la vanille lancé en 2014. Une dame est aujourd’hui mise en examen. Une escroquerie qui continuerait encore aujourd’hui sous une autre forme. Enquête de Heidi Yieng Kow.

L'argent était remis en liquide © Polynésiela1ère
© Polynésiela1ère L'argent était remis en liquide
  • Heidi Yieng Kow
  • Publié le , mis à jour le
Investir dans la vanille, c’est la proposition qu’aurait faite, en 2013, une certaine Tania à plusieurs personnes. Un achat groupé de vanille, destinée selon elle à trois clients, en Chine, en Russie et à Dubai, Pour un retour sur investissement rapide. Le mode opératoire? Pousser les personnes à investir puis à convaincre leurs proches d’investir eux aussi. Procédé comparable aux ventes pyramidales.

L’une des victimes que nous avons rencontrée n’a toujours pas récupéré son argent, 6 ans après les faits. Elle a tout perdu et a dû affronter les amis et la famille qu’elle avait persuadé d’investir. Avec 14 autres victimes, elle a porté plainte en 2016.

« Les victimes travaillent tous, ils sont très structurés » : Me Eftimie-Spitz

Son avocate, Marie Eftimie-Spitz nous a brossé le portrait des victimes qu’elle représente : « Des personnes qui ont quelques économies, et qui veulent aider leur entourage. Des personnes éduquées qui malgré tout se laissent emporter parce qu’elles font confiance »
Il y a quelques semaines, Tania et les personnes qui se disent victime d’une arnaque dans le dossier vanille de 2016, ont été convoqués pour une confrontation devant le juge.

L’affaire de la fille cachée de l’empereur de Chine

Mais rebondissement lors de notre enquête, nous avons découvert d’autres victimes potentielles qui auraient elles aussi « investit » auprès de la même Tania. Elles affirment qu’elle opérerait maintenant sous son nom d’épouse.

Nous avons rencontré la fille d’une de ces personnes. Sa mère aurait perdu près de 10 millions de francs, retirés depuis un compte CCP de l’OPT et passer de la main à la main. L’argent récolté aurait servi à payer des nuitées en chambres d’hôtels et des soirées « m’as-tu vu » pour attirer plus d’investisseurs potentiels.

Au lieu de la vanille, le discours de Tania aurait changé. Elle parlerait maintenant d’une certaine Mei Li, fille cachée de l’empereur de Chine, et de son jet privé qui doit venir récupérer les « investisseurs » à Tahiti.

Un jet privé pour récupérer les « investisseurs » locaux

Selon nos sources le jet privé qui aurait dû prendre les « investisseurs » locaux pour qu’ils aillent récupérer leur argent en Nouvelle-Zélande la semaine du 8 juillet n’est toujours pas arrivé. Le vol serait reporté à une date ultérieure.
Les victimes de 2013 à 2016 ont eux aussi attendu l’arrivée d’un jet privé qui n’est jamais arrivé. 6 ans plus tard ils n’ont toujours pas récupéré les millions investis.

Nous avons pu joindre Tania au téléphone. Elle a confirmé que des personnes l’avaient accusée d’escroquerie et qu’elle nous donnerait sa version des faits le lendemain. A l’heure actuelle, Tania ne nous a toujours pas rappelé.

L’affaire d’  « escroquerie vanille » devrait être jugée avant la fin de l’année. Selon nos sources, Tania serait persona non grata dans certains hôtels pour défaut de paiement. Les investisseurs actuels pourraient aussi porter plainte dans un nouveau dossier la concernant.



 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play