Vrai ou fake : peut-on vraiment faire ses masques soi-même ?

coronavirus
vrai ou fake
Alors que le nombre de cas confirmés augmente chaque jour en Polynésie et que les masques deviennent une denrée rare, certains sont tentés de fabriquer eux-mêmes leurs masques. Des tutos circulent même sur la toile, avec du tissu ou du plastique. Mais attention à la façon dont ils sont fabriqués.
Alors que les masques deviennent une denrée rare et que le nombre de cas augmente en Polynésie, certains se tournent vers les masques "faits maison". De nombreux tutos circulent d'ailleurs sur la toile pour les faire avec du tissu coloré ou du plastique.

Pourtant, le corps médical est clair : les masques ne servent à rien pour les personnes en bonne santé. La taille des pores est beaucoup trop large et le virus peut pénétrer par d'autres voies du visage. On estime que la main entre en contact avec le visage 3 000 fois par jour ! Le nez, les yeux et la bouche sont des vraies portes d'entrée.

Pour les personnes infectées, "c'est mieux que rien". Attention toutefois à la façon dont il a été fabriqué : il est indispensable de respecter des consignes précises :
- le masque doit être réalisé avec du tissu en polypropylène, une résine semi-cristalline.
- pour le retirer (comme pour les masques jetables), il faut le retirer du bout des doigts par les élastiques ou les lanières et le jeter sans toucher l'avant du masque qui a été en contact avec le virus.
- il ne faut pas le passer en machine. Il doit être stérilisé après utilisation.

Enfin, concernant les masques jetables, sachez que les masques chirurgicaux sont efficaces 3 heures et que les masques FFP2 (réservés au personnel soignant en première ligne pour ausculter les personnes infectées) sont efficaces 8 heures.

Pour les personnes en bonne santé, les seuls moyens de se protéger du virus sont :
- rester chez soi
- se laver régulièrement les mains.
 
vrai ou fake peut on vraiment faire ses masques soi même