Producteur d'origine martiniquaise passé à tabac : quatre policiers placés en garde à vue

violence
Brassard police
Brassard de police (illustration) ©GABRIELLE CÉZARD-HANS LUCAS VIA AFP
Les quatre policiers mis en cause dans le passage à tabac samedi à Paris d'un producteur de musique d'origine martiniquaise ont été placés vendredi en garde à vue. 
Les policiers, dont la suspension à titre conservatoire a été prononcée jeudi, sont arrivés en début d'après-midi dans les locaux de l'IGPN, la "police des polices", où ils ont été placés en garde à vue. Le parquet de Paris a ouvert mardi une enquête à leur encontre pour "violences par personne dépositaire de l'autorité publique" et "faux en écriture publique".

Trois des quatre policiers placés en garde à vue l'ont été des chefs de violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique, en réunion, avec arme et à caractère raciste, faux en écriture publique par personne dépositaire de l'autorité publique, violation de domicile par personne dépositaire de l'autorité publique et dégradations volontaires de bien privé. Le dernier l'a été des chefs de violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique, avec arme et en réunion ainsi que du chef de dégradations volontaires par moyen dangereux (Source parquet de Paris).
 

Emmanuel Macron "très choqué"

Emmanuel Macron "très choqué" par les images de la violente interpellation, selon l'Elysée, a réclamé à son ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, des "sanctions très claires" lors d'un entretien en tête à tête. Après cette rencontre, le ministre a annoncé sur France 2 qu'il demandait la révocation des quatre policiers, en pleine polémique sur le droit de filmer les forces de l'ordre en opération.
 

Violence inouïe 

Samedi 21 novembre, dans le 17e arrondissement de Paris, Michel, originaire de Martinique, producteur et directeur de "Black gold studios", croise la route d'une patrouille de police, alors qu'il s'apprête à entrer dans les locaux de son entreprise. Ne portant pas de masque, les policiers tentent de l'interpeller. La scène qui suit est d'une violence inouïe et dure de longues minutes. Filmées par des caméras de surveillance, les images ont été diffusées par le site Loopsider.
 

"Continuez à tout filmer !"

La vidéo du passage à tabac a suscité l'indignation de plusieurs grands noms du sport, comme les footballeurs Antoine Griezmann et Kylian Mbappé, ainsi que le basketteur guadeloupéen Rudy Gobert qui évolue en NBA aux Etats-Unis avec l'équipe Utah Jazz. 

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live